AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Honneur désavoué ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naojin Lu
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 3
Race : Humain
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Honneur désavoué ...   Jeu 16 Fév - 14:59

Parlez de moi ?

Je ne sais si je le puis. Par chez moi, nous avions coutume de dire que les mots déforment les actes et que le simple fait de se souvenir, trouble la réalité de cette image. Je ne voudrais pas que l’on me prenne pour un être que je ne suis pas ou une personne que j’aimerais être. Car mes origines ne sont point nobles ni grandes, je ne fais partie d’aucunes familles qui un jour perça les âges et l’histoire. Je ne suis qu’un homme parmi les hommes qui fourmille sans but dans un monde qui n’en possède aucun.

Je viens des terres occidentales du monde, d’un chapelet d’îles aussi nombreuses que petites. Ses terres gorgeaient et débordaient de gens sages qui furent toujours guidés par des hommes qui l’étaient moins, des guerriers. Les clans, les différences invisibles à l’œil et rarement plus à l’esprit, divisaient mon peuple. Les luttes, les duels étaient monnaie courante, l’honneur, la bravoure, des valeurs défendues par chacun.

Certains enfants étaient destinés à suivre l’enseignement des sages, les autres empruntaient la voix des guerriers. Je fus de cela bien que je l’avoue, j’aurais aimé qu’il en soit autrement. Alors que nous étions petit et que nous subissions épuisés, les entraînements de sabre et de bâton, je rêvais au fond pouvoir me plonger dans les livres. Nous méditions beaucoup, nous combattions beaucoup et apprenions peu l’art de la lecture et de l’écriture. Mon savoir dans ce domaine se résume à l’essentiel et je serais bien incapable de concevoir poèmes et autres vers construits.

Quand je fus en âge de comprendre et de participer aux guerres de clans, je tâchais du mieux qu’il était donné de le faire de rester loin des conflits ou de rester proches des meilleurs combattants. Mais un jour l’inévitable est arrivé et dans un élan de désespoir, par un geste que j’avais mainte fois répéter comme une mécanique huilée, mon sabre affilé traversa le corps d’un guerrier moins chanceux que moi. Il me jeta son dernier regard, triste, apeuré, mourant. Je n’ai jamais oublié ce masque, il rôde bien souvent dans mes rêves les plus sombres. Un visage d’homme sur un corps de dragon brûlant les cordes du pont sur lequel je me trouve.

Je ne sais si je dois attribué cela à la chance, à ma formation ou au destin mais je n’ai été blessé que très rarement et nombreux on été les hommes qui moururent sous les coups de ma lame. Pourtant, je ne puis l’expliquer mais jamais je ne me suis sentit fort, jamais je ne me suis sentit guerrier. Je n’ai jamais compris les miens, jamais compris leurs querelles, jamais compris le code qui régissait ma vie. A cette époque je ne me sentais pas l’âme d’un samouraï.

Puis un jour mon clan, d’ordinaire fort, puissant, s’est vu entouré de bien plus d’ennemis qu’il n’était capable d’en abattre. Nous savions tous que cette bataille allait être la dernière. Pris par la peur de voir mes jours se finir, j’ai fais honte à mon maître, mes parents, mon clan et j’ai fuis. Empruntant un sentier dans les hauteurs qui cernait mon village, j’ai assisté de loin à cette bataille que je croyais perdu d’avances.

Mais alors qu’ils étaient cinquante contre six cents, pire que la fin de mon clan, celui-ci survécut. Dix-sept des plus valeureux guerriers sauvèrent ce qui restaient à sauver et me plongèrent dans une honte sans nom, un déshonneur sans fin. Depuis ce jour je fuis, loin de mes terres, essayant d’honorer le peu de mémoire qu’il reste de mes parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Honneur désavoué ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» Renom, Honneur et Wanted d'un Nain?!
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» Amy of Leeds : Reine de Coeur, à vous l'honneur !
» Bill Clinton et Wyclef reçoivent l'Ordre national Honneur et Mérite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume d'Ambre :: Aux Frontieres du Royaume :: La bibliotheque des Chroniques-
Sauter vers: