AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Premiere Salle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Dyos
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 24
Race : Humain
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Premiere Salle   Ven 20 Jan - 20:16

Dyos poussa la large porte de la taverne et commanda un repas simple et sans fioriture (du poisson) accompagné d'une bouteille de vin de qualité passable, autant pour enlever le goût de la poussière de sa bouche que pour chasser la morosité qui l'avait pris. Il s'installa seul a une table ou il pouvait regarder l'ensemble de la pièce.

Il était arrivé en vue de la ville ce matin même, et avait fait ces adieux aux quelques amis de sa patrouille qui l'avait accompagné a la lisière de la foret d'Arden. Ambre était une ville etincelante et n'ayant pas fait annoncer son arrivée au palais, il avait décidé de profiter de la matinée pour visiter le port et la ville basse.

C'est au détour d'un marché que le malaise l'avez frappé. Il avait soudainement eu l'impression de se retrouver a Rebma. Sa première réaction fut de rire de son étourderie, il avait oublié que Rebma fut le reflet d'Ambre. Mais bien vite, a mesure qu'il explorait chaque ruelle a la recherche des similitudes avec sa ville natale, les souvenirs de son enfance revenait le hanter. Certains etaient heureux, d'autres plus amères, tous marqué par ce goût acidulé qui touche les reminiscences d'une partie de sa vie qu'on aurait préféré laisser derrière soi.

Traînant sa mélancolie, il avait passé la journée a visiter la ville, piegé par ses souvenirs. Quand l'obscurité naissante lui signala l'heure tardive, il décida qu'il était trop tard et qu'il était trop sale pour se rendre au palais et échoua dans cette taverne.


*C'est le lieu parfait pour chasser ses sombres pensées* se dit il en attendant d'être servi..
*Je ferais mieux de profiter de cette dernière occasion de pouvoir agir librement avant de devoir retrouver la vie de Cour*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tavernier Nerz
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 9
Race : Humain
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Premiere Salle   Sam 21 Jan - 2:20

Le viel homme repartit vers les cuisines, la commande du jeune homme en poche...

Il reapparu une dizaines de minutes plus tard, une assiete contenant deux filets de soles dans une main et une bouteille de vin dans l'autre.


Voila pour vous mon jeune monsieur... lui dit-il, deposant sa commande sur la table.

Il est bien tard, je n'ai plus souvent de clients a cette heure ci vous savez... Passerez vous la nuit chez nous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyos
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 24
Race : Humain
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Premiere Salle   Sam 21 Jan - 3:11

En effet.. répondit Dyos au tavernier,Après ce repas, il me faudra une chambre et le nécessaire pour me laver.

Puis, profitant de l'inactivité annoncé du vieil homme pour entamer la discution, il demandat:

Quelle sont les dernières nouvelles du palais?

*La sole sent bon et ce vin n'est pas mauvais du tout, voila qui augure bien cette fin de soirée..* pensat-il
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tavernier Nerz
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 9
Race : Humain
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Premiere Salle   Sam 21 Jan - 4:36

Nerz s'appuya sur le dossier de la chaise vide qui faisait face a son hôte..

Et bien.. J'ai entendu discuter quelques messagers la semaines passée.. Ils sont venus passer la nuit ici tout comme vous, et il me semblait bien qu'il parlait du retour de la Princesse Deirdre en Ambre..

Il sembla reflechir quelques instant, le regard perdu devant lui,

C'est une rumeur qui circule d'ailleurs depuis quelques jours, ici, dans la ville.. Les bourgeois ont l'air de se demander ce qu'il va advenir si la Princesse rentre au bercail.
Ce serait la soeur de notre Souveraine, vous savez...

Il se releva avec difficultés du dossier, et sourit au jeune garcon,

Bien. Je vais aller preparer votre chambre.. Nous sommes en basse saison, a cette heure de la nuit il n'y a que moi pour m'occuper de la maison, lui dit-il en riant doucement..

Je reviendrais prendre de vos nouvelles avant que vous montiez, et je vous donnerais la clef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyos
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 24
Race : Humain
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Premiere Salle   Sam 21 Jan - 14:57

*Ainsi donc Deirdre c'est enfin décidé a quitté Rebma et par le plus grand des hasards juste au moment ou j'arrive en Ambre... coïncidence? je ne crois pas, ça doit être une manoeuvre de ma mère pour me surveiller, elle devait surement avoir des contacts parmi les troupes d'Arden.* Tempêta dyos intérieurement.

Il se servi un verre de vin pour se calmer.

*Tout de même, Deirdre n'est pas une servante corvéable, ça m'étonnerait qu'elle accepte de recevoir des ordres de Moire sans rien dire... Peut être que son retour est sincère et que ce n'est qu'une coïncidence finalement. Elle doit sûrement avoir d'autres plans bien a elle...*

Il entamât une de ses soles, au demeurant excellente.

*Ou peut être est elle ici pour les deux, elle est tout a fait capable de mener les deux de front, elle est redoutable. Quoi qu'il en soi, je suis sur de la trouver au palais et il me sera impossible de l'éviter sans qu'elle comprenne que je suis au courant de son manège, si elle est réellement la pour me surveiller. A moins qu'elle se sente insultée, si elle est la sans arrière pensée. Il me faudra donc faire face et essayer de la percer a jour..*

Il soupira et acheva son repas. Au lieu de quitter la salle tout de suite, il décida de rester encore pour boire un peu et profité de ses derniers instants de calme face au jour a venir. Il attendait que le vieux tavernier reviennent pour lui demander de la bière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nael
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 19
Race : Ambrien | Chaosien
Date d'inscription : 09/01/2006

MessageSujet: Re: Premiere Salle   Lun 23 Jan - 21:29

Après avoir quitté sa petite cabane dans l’immense forêt d’Arden, Nael avait chevauché quelques heures s’arrêtant par moments pour laisser se reposer sa monture et lui permettre de s’abreuver. Lorsqu’il était arrivé à la lisière, il avait relâché l’animal qui était retourné à petits trots vers le nord-est de la forêt où il vivait avec ses congénères. Le jeune homme se trouvait donc non loin du pied du Kolvir.
En effet, devant lui à quelques centaines de mètres s’élevait l’escalier géant d’Ambre. Il devrait le gravir, affronter les vents puissants et le terrain abrupt s’il voulait atteindre son objectif et il était déterminer à réussir. Sachant que ce ne serait pas évident, il préféra faire une pause et mangea un morceau de viande sèche.
Il but une gorgée de sa gourde et commença son ascension vers le ciel. Il enchaîna les nombreuses marches et arriva rapidement au premier palier creusé à même la roche. Il s’arrêta pour reprendre son souffle et observa Arden, la vue était vraiment splendide d’ici.
Il reprit son chemin après quelques minutes, le vent froid commençant à lui rougir la peau du visage. Il gravit ainsi des centaines de marches, passant un second puis un troisième palier.
Sur ce dernier palier, il termina sa gourde et se reposa un instant.
Il était habitué à la marche mais à l’intérieur de la forêt, à l’abri des arbres, il n’avait jamais rencontré de telles conditions météorologiques et cela le déstabilisa quelque peu. Il termina son ascension en passant sous la grande arche et arriva enfin dans la cité proprement dite. Il se laissa alors tomber sur le sol de fatigue.

La montée vers Ambre n’avait pas été de tout repos et ce qu’il avait sous les yeux méritait bien d’être admiré plus d’une seconde. Là, devant lui, se tenait ce qu’il avait toujours rêvé de visiter : Ambre la cité éternelle.
Il remarqua immédiatement le palais, niché sur le flanc du Mont Kolvir, face à la mer, et surplombant magnifiquement la ville. L’odeur salée de la mer lui parvenait comme s’il se trouvait sur la plage. En se concentrant bien sur ses souvenirs, il aurait même pu entendre les vagues s’écraser contre les rochers et retomber en de splendides petites sphères qui sous une pleine lune auraient pu ressembler à de la poussière d’étoile.
Les rires de passants le sortirent de sa rêverie, il est vrai que son état de concentration et d’admiration et surtout sa position devaient faire sourire les Ambriens ; mais qu’importe leur avis, Nael s’en fichait, il venait de réaliser son rêve le plus cher et il n’allait pas laisser quelques personnes lui gâcher ce moment.
Il se sentait a prèsent léger comme l’air, capable de réaliser n’importe quoi. Il ne savait pas vraiment d’où ce sentiment lui venait et pour être honnête à ce moment il s’en fichait bien, bien que cela prendrait bientôt toute sa signification.

Se relevant rapidement, ramassant son sac et sa lance, il déambula dans les rues, suivant les passants qui circulaient sans se soucier de lui.
Soudain, il aperçut une patrouille de gardes alors qu’il arrivait dans le quartier commerçant, ne voulant pas se faire remarquer dès son arrivée, il glissa son arme sous sa cape et celle-ci sembla disparaître. Il se glissa derrière un couple qui marchait sur sa droite et passa devant les gardes sans se faire voir.
Il continua son avancée cette fois dans des rues plus animées, en effet différents artisans exposaient leurs créations devant leurs boutiques et beaucoup de monde s’amassait pour contempler quelques chefs d’œuvre d’ébénisterie, de poterie ou encore d’orfèvrerie. Nael y jeta également un oeil mais préféra continuer sa route, l’heure du forfait des gnomes approchant.
Il arriva sur le grand boulevard et monta vers les hauts quartiers passant différentes ambassades et grands commerces d’où sortaient des personnes portant des vêtements finement réalisés dans des étoffes dont le prix ne devaient pas être abordables pour le premier venu. Il fut d’ailleurs regardé d’un mauvais œil par un bon nombre de grands bourgeois, sûrement des Ambriens de pure souche. Le jeune homme n’y prêta guère attention et ne souhaitant pas un affrontement, et se dirigea vers le palais.

Les patrouilles se faisaient de plus en plus nombreuses et Nael pensa qu’il ne passerait pas longtemps inaperçu et qu’il ne pourrait pas se cacher éternellement dans des coins d’ombre pour les éviter. Il décida donc de tenter une technique qu’il avait apprise chez les fées mais elle demandait de l’énergie et il n’avait pas manger depuis un bon moment ce qui commençait à se faire sentir. Il décida donc bon gré malgré de se rendre d’abord dans une taverne, de dîner rapidement et de se rendre ensuite au palais comme prévu, espérant de pas être en retard et pouvoir arrêter les Nigans avant qu’ils ne parviennent à commettre leur crime.
Il aurait bien sur pût avertir les autorités mais qui ferait confiance à la parole d’un jeune homme, d’un étranger de plus qui parlerait d’une race dont les gardes ne connaissait certainement rien puisqu’elle vit isolée profondément en Arden.
Non, il devait se débrouiller seul, c’était de plus une affaire entre lui et ces sales petites créatures, il devait leur rendre la monnaie de leur pièce pour le vol d’une dague quelques semaines plutôt lors d’un combat. Et puis, une visite du palais pouvait toujours être intéressante.
C’est sur cette pensée qu’il bifurqua dans une petite ruelle sombre qui menait à une rue d’où provenait des éclats de voix. Au coin de celle-ci se trouvait une sorte d’auberge d’ou sortaient et entrer chaque minutes de nombreuses personnes. Apparemment c’était l’heure de pointe, cela lui permettrait de passer inaperçu dans la foule, ce qui l’arrangeait.

Au dessus de la porte d’entrée en chêne massif se trouvait accroché une petite pancarte en fer sur laquelle était inscrit en lettres d’or : la taverne de la licorne. Il entra en se demandant pourquoi la taverne portait le nom de sa protectrice. Il s’installa à une table dans le fond de la salle et appela le gérant pour commander le plat du jour.
Il déposa d’avance les quelques pièces qu’il avait reçues le matin même par les marchands d’Avalon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyos
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 24
Race : Humain
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Premiere Salle   Lun 23 Jan - 22:16

Dyos en était a son troisième verre de vin quand un client pénétra dans la taverne malgré l'heure tardive et vint s'installer a la table la plus proche de lui. le jeune était bien bâtit et lui forte impression. mais ses manières et sa rudesse montrait qu'il n'était pas originaire d'Ambre et devait être un des nombreux étranger qui visitait chaque jour la cité.

le gaillard plaisait bien a Dyos, et il lui semblait bien plus sympathique que la plupart des gens qu'il aurait a rencontrer demain.


*Voila un drôle qui me distraira de mes soucis* pensa-t-il.

C'est pourquoi il prit sa bouteille et s'approcha de l'homme pour entamer la conversation.


"Salutation brave homme, le tenancier est partit s'occuper d'une chambre et ne reviendra pas avant un petit moment. cela vous dirait il de partager quelque coupe de vin avec moi?" dit-il en soulevant la bouteille de vin..
"Ce n'est pas un grand cru mais il est tout a fait buvable" ajouta-t-il en souriant
"Je n'ai pu m'empêcher de remarquer que vous n'étiez pas originaire d'Ambre, puis je vous demander de qu'elle contrée vous venez?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nael
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 19
Race : Ambrien | Chaosien
Date d'inscription : 09/01/2006

MessageSujet: Re: Premiere Salle   Mar 24 Jan - 22:39

Nael était a prèsent attablé depuis de longues minutes, mais il n’avait pas perdu son temps. Quelques instant après sa propre entrée, un haut officier de l’armée ambrienne était entré dans la taverne encadré par deux gardes pour assurer sa protection et deux autres dehors surveillaient les alentours en se tenant devant la porte.
C’était l’occasion idéale pour le jeune homme de mettre en place sa stratégie. Il n’avait pas quitté des yeux le soldat, observant chacun de ses gestes, réactions, comportements… Tout l’art des fées se trouvait dans cette observation méticuleuse de la proie.
Il fallait être sur d’avoir l’image parfaite de la personne dans la tête, il fallait se sentir l’être. Cela demandait bien sur un certains temps de préparation qui variait selon l’expérience et la puissance de la fée.
Nael se souvenait parfaitement de tout cela. Il avait séjourné de nombreux mois au sud de la montagne du bélier ou se trouvait un campement de fées. Ces êtres merveilleux basaient leur pouvoir sur l’illusion et elles étaient tellement douées que même entre elles, elles avaient parfois du mal à discerner ce qui était réel de ce qui ne l’était pas.
La princesse Blima avait elle-même enseigné au jeune homme cet art complexe et il s’était révélé être un élève assidu et doué, bien qu’il ne maîtrisait pas encore cette capacité sur le long terme, il était capable de maintenir une illusion de qualité durant quelques minutes, ce qui n’était au fond déjà pas si mal.

Se remémorer ces souvenirs lui était difficile, c’est pourquoi il préféra penser à autre chose. En effet, deux semaines après son départ, le peuple des fées avait été attaqué par des créatures venues d’Ombre et une dizaine de fées avaient été tuées pour permettre de repousser l’attaque. Blima avait d’ailleurs été gravement blessée en protégeant une petite fille.

Il fut tiré de ses sombres pensées alors qu’il était presque arrivé à se voir dans la peau du personnage qu’il imiterait plus tard dans la soirée pour pénétrer au palais. Un homme un peu plus vieux que lui se tenait sur sa gauche, une bouteille de vin à la main.


"Salutation brave homme, le tenancier est partit s'occuper d'une chambre et ne reviendra pas avant un petit moment. Cela vous dirait il de partager quelque coupe de vin avec moi?" dit il en soulevant la bouteille de vin,
"Ce n'est pas un grand cru mais il est tout a fait buvable" poursuivit-il en souriant..

Nael observa rapidement cet étranger qui lui adressait la parole sans même le connaître. Peut être cherchait-il de la compagnie, tout simplement s’ennuyait il à sa table et l’ayant aperçut seul également, il voulait passer le temps en discutant.
Il semblait en tout cas sympathique bien qu’étrange, il mesurait environ deux pouces de plus que lui, trois maximum et ses yeux n’exprimaient pas de sentiment particulier. La bouteille dans sa main était pleine de moitié et contenait un liquide rougeâtre : du vin.
De nature méfiante, Nael porta sa main droite sous sa cape ou il aggripa le manche de sa lance, on ne sait jamais, mieux vaut prévenir que guérir. Le fait que l’homme ait apparemment vidé déjà la moitié de la bouteille l’inquiétait quelques peu.
Les hommes ivres ont parfois des réactions violentes alors qu’ils étaient d’un calme olympien ou euphoriques quelques instants auparavant.

Cependant, bien que cela lui paraisse étrange à lui-même, cet homme si lui semblait vraiment amical et il accepta donc son invitation d’un hochement de tête en lui désignant du bras gauche le siège en face de lui. Au moins, cet inconnu lui aurait apprit quelque chose, l’aubergiste était occupé et ne serait pas de retour rapidement ce qui n’arrangeait pas les affaires du jeune homme.


"Je n'ai pu m'empêcher de remarquer que vous n'étiez pas originaire d'Ambre, puis je vous demander de qu'elle contrée vous venez?" lui demanda-t-il une fois installé.

Nael ne savait trop quoi répondre, il ne souhaitait pas confier son identité au premier inconnu rencontré dans une taverne, il ne savait de toute façon pas lui-même qui il était vraiment et puis il n’avait pas tenté de passer inaperçu toute la journée pour rien.
Il chercha rapidement une réponse à apporter. Il se remémora donc les paroles de la licorne qui lui avait un jour expliqué, alors qu’il était encore enfant, comment était fait le monde. Elle lui avait dit ceci :


"De toutes les grandes cités qui existent ou qui existeront, Ambre est la plus grande. Ambre était au début de tout et sera à la fin de tout. Toutes les cités qui ont existé n’ont été que le reflet, l’ombre d’une partie d’Ambre."

Il n’avait à l’époque pas très bien compris et elle lui avait alors expliqué, non sans un sourire aux lèvres, qu’il n’existait qu’un seul vrai monde: La Terre d’Ambre. Et que tous les autres mondes existants n’étaient que des copies, des reflets, des ombres d’Ambre.
Pour qu’il comprenne mieux, elle lui en avait fait visiter quelques unes, surtout des Ombres du Cercle d’Or qui étaient d’après ses dires des Ombres vraiment très proches d’Ambre et avec qui la cité éternelle entretenait le plus de relations. Il avait alors découvert à travers ses yeux d’enfants des territoires ressemblant en certains points à ce qu’il connaissait sans que pour autant ce ne soit exactement la même chose.


"J’ai longtemps vécu en Callistra, j’ai également séjourné en Copernius. Mais en vérité j’ai passé la plus grande partie de ma vie à voyager et me voici enfin au bout de ma route, la dernière étape d’un long parcours, dans la cité qui est le début et la fin de tout: Ambre. » expliqua t’il sur un ton qui se voulait convainquant.

Il posa de nouveau son regard sur son interlocuteur, celui-ci portait une cape de voyage assez lourde. Le tissu était usé comme celui des vêtements de marins que Nael avait vu remonter du port. Il avait sûrement du naviguer pour arriver ici, peut être était il capitaine d’un navire de commerce de la flotte d’Ambre.


"Vous ne me semblez pas correspondre au profil type de l’Ambrien que j’ai croisé sur la promenade dans l’après-midi. Vous ne devez donc pas être d’Ambre non plus, à moins que je ne me trompe, en ce cas veuillez me pardonner et ne point prendre mes paroles comme une offense.." dit il sûr de lui d’une voix posée.

Nael jeta un regard circulaire dans la salle, Elle était grande, peu éclairée et composée de tables rondes entourées de petites chaises ou de tabourets.
Des morceaux de bois brisé jonchaient le sol au fond de la pièce, probablement les restes d’une bagarre entre ivrognes. Un bruit à l’étage supérieur attira son attention, il devait s’agir du tenancier qui préparait la chambre du jeune homme assis en face de lui.
Au comptoir, l’officier semblait s’impatientait pendant que les deux gardes jouaient aux cartes en discutant. Il n’eut guère le temps de reprendre son observation du gradé car Dyos s’apprêtait à lui répondre. Il but une gorgée du verre qu’il lui avait servi et retira sa main droite de la garde de sa lance, la posant sur la table ou il s’amusa à faire glisser les pièces entre ses doigts tout en écoutant avec attention ce qu’on lui racontait.
[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyos
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 24
Race : Humain
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Premiere Salle   Mar 24 Jan - 23:07

Dyos sourit a la question du jeune homme, difficile de faire ilusion avec des cheveux vert.

"Tu as a moitiez raison dans les deux cas" dit il avec un petit rire
"Je suis originaire de Rebma, le premier reflet d'Ambre et je possede beaucoup de famille a Ambre meme... Mais je ne me suis meme pas presenter! Je m'appelle Dyos et je suis un soldat de la patrouille d'Arden, je suis presentement en permission a Ambre pour regler quelque affaire" ajouta-t-il.

*He bien ce n'est pas vraiment un mensonge en fait, et puis je peut pas lui annoncer que je suis prince quand meme. Il vient du cercle d'or? J'aimerais bien m'y rendre un jour...*

Dyos se resservit a boire en attendant que l'autre lui reponde, il allait faire durer celui la car il sentait qu'il avait assez bu pour ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stern
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/01/2006

MessageSujet: Re: Premiere Salle   Mer 25 Jan - 15:21

La porte de la taverne s'entrouvit lentement, laissant passer les rayons aveuglant de l'éxtérieur.
Une petite ombre vint troubler cette lumière si pure. La petite silhouette avança tranquillement pour laisser apparaitre un enfant, très jeune mais surtout très beau.
Rien que ses yeux étaient sujet d'émerveillement, ils étaient gris tel la lumière des étoiles, porte ouverte sur son esprit sans vices. Il s'approcha des grands inconnus et leur adressa la parole, sa voie si douce s'envola dans la taverne.

Bonjour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nael
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 19
Race : Ambrien | Chaosien
Date d'inscription : 09/01/2006

MessageSujet: Re: Premiere Salle   Mer 25 Jan - 19:47

Nael but une nouvelle gorgée du liquide rougeâtre de son verre. Finalement, son interlocuteur ne s’était pas trompé, bien que ce ne soit pas un grand cru, il avait fort bon goût. Il écouta la réponse du jeune homme tout en continuant de faire tourner des pièces dans sa main droite. Elles glissaient lentement au dessus de ses doigts, comme jouant à saute mouton avec ses articulations.

"Tu as a moitié raison dans les deux cas" dit il avec un petit rire
"Je suis originaire de Rebma, le premier reflet d'Ambre et je possède beaucoup de famille a Ambre même... Mais je ne me suis même pas présenté! Je m'appelle Dyos et je suis un soldat de la patrouille d'Arden, je suis présentement en permission a Ambre pour régler quelque affaire" ajouta-t-il.

Rebma, la ville sous-marine, premier reflet d’Ambre. Nael ne connaissait cette ville que par les divers légendes et récits qu’on avait bien voulu lui conter. On y accèderait par un long escalier s’enfonçant dans la mer et la ville serait la copie conforme d’Ambre mais sous la surface de la mer. Il pensa en souriant que ce Dyos avait du vivre parmi les poissons comme lui avait vécu avec les créatures de la forêt. Il se promit d’un jour se rendre là-bas pour voir si ce qu’on racontait, était vrai.

Par contre le fait qu’il appartienne à l’armée d’Ambre le gênait quelque peu sans qu’il puisse dire pourquoi. De plus, selon ses dires il serait un des soldats de la patrouille d’Arden. Pourtant, il ne l’avait jamais vu, enfin la forêt était si grande…et puis Nael évitait toujours plus ou moins les patrouilles. Il se contentait de les regarder passer cacher en haut d’un arbre ou de les faire courir. Il se rappelait qu’enfant c’était l’un de ses passes temps favoris.


« Je m’appel Nael, enchanté de te connaître Dyos de Rebma. Comme je te l’ai dit, pour ma part, j’ai beaucoup voyagé au cours de ma petite existence, mais j’ai principalement vécu dans les Ombres du Cercle d’Or. J’ai réussit à venir ici en m’embarquant dans un convoi de marchands d’Ambre. La cité éternelle entretient de bonnes relations avec mon monde. »

Il laissa ces paroles en suspend et jeta un bref regard aux personnes accoudés au comptoir. Les gardes jouaient toujours aux cartes, et l’officier semblait absorbé dans la lecture d’un parchemin. Le tenancier n’était toujours pas venu, on pouvait cependant entendre par moment le bruit de ses pas. Alors qu’il terminait son verre de vin, la porte de la Taverne de la Licorne s’ouvrit de nouveau et un jeune enfant entra calmement. Nael en profita pour jeter un coup d’oeil au dehors. Les deux soldats fumaient la pipe, accoudés au mur. Une douce odeur s’échappait de l’herbe entrain de brûler dans le morceau de bois qu’ils se passaient à intervalles réguliers.

Le petit garçon s’avança dans leur direction, Nael en profita pour l’observer. Il avait une longue chevelure brune et bouclée. Un visage bien dessiné et ses traits tirés en un petit sourire espiègle qui amusa le jeune homme. Son regard rencontra les deux sphères d’acier du petit homme, on aurait presque pu lire en lui comme dans un livre ouvert. Son innocence rappela à Nael sa propre enfance, ses balades dans la forêt, ses premiers combats, la malice qu’il avait déjà à l’époque et cette joie de vivre qui telle une aura semblait rendre le sourire à tous ceux qui le rencontraient et qui hélas en grandissant s’était peu à peu atténuée, jusqu’à disparaître. L’innocence était certainement le plus beau des trésors de l’enfance, dommage que pour grandir il fallait se rendre compte de ce qu’est vraiment le monde et les horreurs qui lui sont propres.


« bonjour » dit il de sa voix claire en arrivant devant leur table.

Nael lui fit un grand sourire en le saluant en retour. Les gens, ici, semblaient vraiment accueillants. Ils venaient saluer des personnes qu’ils ne connaissaient même pas. Mais que cela cachait il au fond ? Le jeune homme ne le savait guère et préféra ne pas s’en préoccuper pour le moment, il avait d’autres choses à faire et elles étaient beaucoup plus urgentes. Le bruit lointain d’une porte qu’on claque attira son attention, apparemment le gérant serait bientôt de retour. Enfin…pensa Nael en soupirant.

« Que souhaites-tu petit ? » demanda t’il aimablement à l’enfant qui les observait méticuleusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tavernier Nerz
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 9
Race : Humain
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Premiere Salle   Mer 25 Jan - 21:03

Nerz redescendit le vieux escalier grincant et traversa la seconde salle, vide.
Des bruits de voix et des bribes de discussions lui etaient parvenus d'en haut et il s'etait haté afin d'aller servir les clients qui etaient arrivés..

A son entrée, il fut surpris de voir qu'il y avait dans la taverne bien plus de monde qu'il n'avait cru au depart, er remarqua que la patrouille de nuit d'Ambre etait en avance pour son inspection habituelle.
Il rejoignit le chef de garde et lui offrit une biere, comme a l'habitude. Ils echangerent quelques mots et apres s'être assuré que tout allait bien dans l'auberge, la patrouille sortit en remerciant sincerement le tavernier.

C'etait une habitude prise depuis quelques années. Les gardes faisaient le tour des hotels, bars ou auberges durant la nuit pour assurer la protection des clients contre les alcooliques ou voleurs potentiels.. Ils connaissaient bien Nerz, et savaient qu'a cette epoque il etait seul a s'occuper de la taverne, ils passaient donc plus regulierement afin de verifier que tout allait bien..

Apres le depart de la patrouille, le tavernier se dirigea vers son premier visiteur pour lui remettre ses clefs.


Et bien, mon jeune ami, vous m'attirez les clients! lui dit-il en souriant.. Il lui tendit la clef et se retourna vers l'homme qui s'etait assis a la table,

Bonjour et bienvenu a vous, jeune monsieur, desirez vous quelque chose a boire ou a manger? Peut être souhaitez vous passer la nuit ici?

Il apercu alors le jeune garcon au milieu de la piece. Il semblait seul, ce qui parut etrange a Nerz..

Ce jeune garcon est avec vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyos
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 24
Race : Humain
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Premiere Salle   Mer 25 Jan - 22:37

"Eh bien Nael du cercle d'or, je suis ravi de te rencontrer." répondit Dyos d'un ton courtois.

*Etrange...* pensa-t-il interieurement, *Il prétend être arrivé par bateau, mais ses habit sont poussiéreux et ses bottes crottées, exactement comme après une journée en foret. En plus, il n'arrête pas de jeter des regards aux gardes, je ferais mieux de me méfier, juste au cas ou...*

Il fut interrompu dans ses pensées par l'arrivée d'un enfant, immediatement suivi par le retour du tenancier pour lui remettre ses clefs.

"Ce jeune garçon est avec vous?" lui demanda ce dernier

L'enfant ne l'intéressait pas outre mesure mais Nael avait commencer a lui parler et il lui etait difficile de demander de l'écarter sans paraître impoli.


"Oui ne vous inquiétez pas, nous nous occupons de lui." répondît-il a l'aubergiste en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enthros
Installé dans la Cité
avatar

Nombre de messages : 26
Race : Ambrien
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Premiere Salle   Jeu 26 Jan - 14:50

Arrivé devant la taverne, Enthros marqua une hésitation et se retourna brusquement. Il se sentait épié. L'avait-on suivi ou était-ce encore son esprit qui lui jouait des tours ? A moins que ce ne soit son aspect décharné ou ses cheveux blancs qui n'attirent les regards...
Il resta un moment figé à dévisager les passants avant qu'une fine mais froide pluie ne lui fasse prendre conscience de son égarement. Il rajusta sa cape sur ses épaules et s'avança vers la porte qu'il ouvrit d'un large geste.

Il fut frappé par la clarté de la pièce et la pureté de l'air. Ce n'était nullement un bouge sombre et enfumé comme ceux auxquelles il était habitué en Arkhes, ici la salle était à l'image de la clientèle: propre et distinguée. En vérité, un sentiment de malaise montait en lui, tant il se sentait décalé avec ses habits de route élimés et sa grande cape humide et délavée par les intempéries. La tête baissée, il tenta de dissimuler sa nervosité et alla s'asseoir à une table vide proche de l'âtre qui donnait sa chaleur à la pièce.

Le visage toujours masqué sous son capuchon, il détailla les personnes présentes. Au comptoir étaient accoudés trois hommes armés en uniforme, tandis qu'à une autre table deux clients (dont l'un avec les cheveux verts ?) discutaient avec un enfant et celui qui semblait être l'unique serveur du lieu. Enthros maîtrisa sa crainte. Après tout, il n'était pas recherché ici. Personne ne pouvait le connaître dans ce pays, sauf peut-être... mais non, aucun ne pouvait être ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stern
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/01/2006

MessageSujet: Re: Premiere Salle   Jeu 26 Jan - 18:13

Stern se retourna et observa indiscretement le moindre fait et geste de chacun des occupants tout en plongeant son regard dans le leur.
C'est alors que le gentil tavernier demanda qui était ce jeune garçon, et qu'un inconnu répondit qu'il "s'occupait" de lui.
Il c'était tout particulièrement interesser à cet homme qui employait des méthodes similaires pour mieux connaitre son entourage.
L'enfant grimpa sur le comptoire et s'assit aux cotés de "l'homme", sa tête au même niveau que la sienne, son regard dans le siens.
Sa voie douce se fit de nouveau entendre.

Qui êtes vous? C'est vous qui vous occupez de moi? Ils sont ou mes parents? Vous savez ou ils sont?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nael
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 19
Race : Ambrien | Chaosien
Date d'inscription : 09/01/2006

MessageSujet: Re: Premiere Salle   Jeu 26 Jan - 21:43

Nael attendit une réponse qui ne vint pas. Apparemment le petit garçon semblait captivé par Dyos. Il est vrai que la chevelure verte de ce dernier était peu commune et attirait les regards...

Le jeune homme but la moitié du verre que venait de lui resservir son nouvel ami, au même moment, le craquement du bois du plafond annonça le retour prochain du tenancier qui apparut en effet quelques minutes plus tard par une porte de l’autre côté de la salle. Il discuta rapidement avec les gardes et leur servit à boire. Une fois ceci fait, il apporta à Dyos de Rebma la clé de la chambre qu’il venait de préparer.
Il se tourna ensuite vers Nael et lui demanda:


« Bonjour et bienvenue a vous, jeune monsieur, désirez vous quelque chose a boire ou a manger? Peut être souhaitez vous passer la nuit ici? »

Nael tourna la tête vers lui et plongea ses yeux bleus dans ceux du gérant de la taverne et lui dit d’une voix posée et respectueuse:

"Vous êtes bien aimable, je me contenterai du plat du jour, si vous pouviez faire vite, je suis pressé."

S’apercevant de la présence de l’enfant avec eux, il demanda d’un air inquiet et soucieux:

"Ce jeune garçon est avec vous?"

Alors qu’il s’apprêtait à répondre, il fut coupé par son voisin, qui dit d’une voix chaleureuse, son état sûrement dû à la dose importante de vin consommée:

"Oui ne vous inquiétez pas, nous nous occupons de lui."

Soudain, la porte de la taverne s’ouvrit de nouveau. Une nouvelle arrivée.
Décidément la soirée était mouvementée. Son rendez-vous serait retardé et les gnomes s’échapperaient peut être avant qu’il ne parvienne à les attraper. Pourquoi le destin s’acharnait il donc contre lui.

Il porta donc son attention sur la personne qui faisait son entrée dans l’auberge. Celui-ci portait une longue cape et un capuchon rabattu sur son visage un peu comme lui. Une mèche de cheveux blancs dépassait cependant. Il était entré calmement et s’était étrangement arrêté au milieu de la pièce, comme si son esprit le tiraillait ou alors observait il tout simplement les personnes présentes dans la pièce. Nael ne pouvait hélas pas discerner son visage.

Il sembla tout d’un coup reprendre contenance et se dirigea vers une table près du feu qui ronflait dans l’âtre.

Il faudrait bientôt rajouté une bûche, pensa le jeune homme avant de reporter son attention aux personnes présentes autour de lui.
C’est à ce moment là que le petit homme monta sur la table d’à côté ou il s’installa en position assise. Il était a prèsent proche de Dyos et à la même auteur que ce dernier.
Il lui dit alors:


"Qui êtes-vous ? C’est vous qui vous occupez de moi ? Ils sont ou mes parents ? vous savez ou ils sont ?"

L’innocence de l’enfant le frappa de nouveau, il devait être orphelin tout comme lui mais ne se rendait pas encore compte que le chemin devant lui était encore long et semé d’embûches. Cette période de sa vie lui manquait vraiment. Comme quoi, il fallait parfois avoir des exemples flagrants pour se rappeler ce qu’on était nous même et évoluer.

Nael observa le ciel par la fenêtre, les constellations n’étaient pas visibles. Ses sentiments se confirmaient, un mauvais présage venait de le prouver et les signes du ciel ne mentaient jamais: Un conflit était sur le point de naître et son importance n’était pas à négliger. Revenant sur terre, il attendit calmement son repas, écoutant la réponse de Dyos qui semblait embarrassé suite à la question du jeune garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyos
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 24
Race : Humain
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Premiere Salle   Jeu 26 Jan - 21:44

Dyos n'avait qu'a peine regarder l'enfant avant qu'il ne s'assoit a coté de lui et fut donc surpris par sa grande beauté et son regard incroyablement limpide. Il revint rapidement sur son premier jugement, cet enfant etait plus digne d'intérêt qu'il ne l'avait cru.

Qui êtes vous? C'est vous qui vous occupez de moi? Ils sont ou mes parents? Vous savez ou ils sont?

Dyos fut surpris par les questions du garçon, a ses paroles il semblait perdu et désorienté, mais son attitude etait déterminé et il semblait sur de soi.


*Le pauvre...serait il abandonné? Je devrais peut être le confier a la garde mais je me demande si sa servira a grand choses... Je pourrais peut être le confier au service du Palais si je ne retrouve pas ses parents, je pourrais même m'en faire un page des plus convenable...*

"Je ne sais pas ou sont tes parents, mais ne t'inquiète pas, je peut surement t'aider a les retrouver. Dis moi déjà comment tu t'appelle et ou tu habite?" demanda dyos d'un ton gentil au gamin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tavernier Nerz
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 9
Race : Humain
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Premiere Salle   Jeu 26 Jan - 22:27

Nerz repartit vers les cuisines d'un pas fatigué lorsqu'un nouvel etranger entra dans la taverne. Lui qui etait accoutumé a ne croiser que des habitués a cette heure ci et des touristes riche la journée...
Il se demanda combien de personnes encore allait arriver cette nuit avant qu'il ne puisse aller se coucher.

Il se dirigea vers le nouvel arrivant pour prendre sa commande,


Bien le bonsoir Monseigneur, que desirez vous? Une chambre pour la nuit? Un repas pour la route?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stern
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/01/2006

MessageSujet: Re: Premiere Salle   Jeu 26 Jan - 22:29

Le jeune enfant parut s'énerver du fait que l'inconnu l'ignorait de la sorte. Des flammes abyssale commencèrent à envahire la clareté de ses yeux et sa peau devenait écailleuse.
Mais tout cela s'arréta net lorsqu'un autre étranger lui adressa la parole, sa voie ne trahissait pas la sincérité de son âme.


"je ne sais pas ou son tes parents, mais ne t'inquiète pas, je peut surement t'aider a les retrouver. dis moi déjà comment tu t'appelle et ou tu habite?"

Ses yeux retrouvèrent leur pureté initiale.

Je m'appelle Stern et j'habite dans une grande maison très belle, avec plein de rideau. Et dans ma chambre il y a le portrait de ma mère pour que je ne fasse pas de cauchemars.
Mais...


Sa voie perdit de sa sérénité.

Je ne suis jamais sortis de ma maison, je ne sais pas ou j'habite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyos
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 24
Race : Humain
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Premiere Salle   Jeu 26 Jan - 22:44

"Trés bien Stern,moi c'est Dyos, dit moi comment tu t'est retrouvé dans cette taverne et avec qui tu vivais dans cette maison." repondit Dyos d'un ton doux qui se voulait rassurant.
Il lui passa la main dans les cheveux pour le mettre en confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stern
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/01/2006

MessageSujet: Re: Premiere Salle   Jeu 26 Jan - 22:54

Stern réfléchit mais aucune réponse ne lui vint à l'esprit.

Je ne sais pas.

Il lanca brièvement un regard oblique au méchant inconnu et fit le tour du comptoire et se figea au pied du tavernier.
L'homme était grand certe mais l'enfant avait confiance en lui, sans pouvoir l'expliquer.

J'ai faim!! Mon ventre il fait du bruit!!!

Stern chercha longuement dans ses poches une pièce mais n'en trouva aucune.

Comment je paye?

Il détourna un instant la tête vers le nouveau étranger et lui afficha un sourire avant de tirer sur la main du gérant.

Hein je dois faire quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyos
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 24
Race : Humain
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Premiere Salle   Jeu 26 Jan - 23:04

Dyos fut surpris par la réaction du jeune Stern puis ce mis a rire.

*un enfant reste un enfant, après tout* pensât il.

Il se retourna en souriant vers Nael qui n'était toujours pas servi, tout en gardant un oeil sur le petit Stern. il avait dit a l' Aubergiste qu'il s'en occupait et se sentait étrangement responsable.


"désolé d'avoir interrompu notre conversation, j'espère ne pas trop t'avoir fait attendre." lui dit il.

J'ai faim!! Mon ventre il fait de bruit!!!

Comment je paye?

Hein je dois faire quoi?


il entendit l'enfant se plaindre et souris, il cria a l'aubergiste de servir ce qu'il désirait a l'enfant et de le mettre sur sa note.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tavernier Nerz
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 9
Race : Humain
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Premiere Salle   Jeu 26 Jan - 23:26

Le Tavernier attendait la commande de l'etranger a la capuche lorsque l'enfant vint lui demander a manger. Il lui aurait tres certainement offert le repas si un des jeunes clients ne lui avait pas crié de mettre la nourriture du petit sur sa note.
Des ecus c'etait des ecus apres tout, si quelqu'un pouvait payer pour le gamin il n'allait pas refuser.


Je vous laisse reflechir a votre commande monsieur, appelez moi quand vous aurez choisis..

Nerz se baissa peniblement a la hauteur de l'enfant, et lui sourit gentiment,

Toi tu aimes les pomme de terres et le blanc de poulet, specialité de Nerz, j'suis sur...! Il fit un clin d'oeil au gamin et se releva doucement avant de repartir en cuisines..

Une quinzaines de minutes plus tard il reapparu dans la salle, le plat du jour que le jeune homme avait commandé il y a une vingtaine de minute. Il se dirigea vers la table et glissa quelques bonbons au passages a l'enfant qui attendait son repas,


Le poulet doit cuire encore un peu, prends ca en attendant.. Ca calmera les bruits de ton estomac ajouta-t-il en souriant.

Il deposa l'assiette ou fumait deux larges beafteck accompagnés d'haricots verts devant le client et retourna en cuisines pour terminer le repas du petit
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stern
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/01/2006

MessageSujet: Re: Premiere Salle   Ven 27 Jan - 15:07

Stern prit les bondons et en avala un tout en souriant au gentil tavernier.
Lorsque celui partit il réfléchit longuement et trouva la solution que bien plus tard.
Il resta assit là, sur une chaise, le bord de la table au niveau de son menton.
L'enfant reprit alors son étude sur le comportement des gens, et tout particulièrement le "méchant étranger".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enthros
Installé dans la Cité
avatar

Nombre de messages : 26
Race : Ambrien
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Premiere Salle   Ven 27 Jan - 17:00

En vérité, Enthros n'était pas passé inaperçu, et l'aubergiste vint rapidement s'enquérir de sa présence. L'appellation "monseigneur" fit se dessiner un léger sourire ironique sur sa bouche. Sans doute la coutume commandait-elle une telle affabilité ?
Enthros ignorant tout de ce qu'on pût lui servir dans ce lieu qui lui paraissait de plus en plus étranger, il promena son regard sur la salle, tentant de distinguer le repas des autres clients.

Un bref frisson parcourut alors son échine, et un tremblement imperceptible s'emparèrent alors de lui. Une crise nerveuse le reprenait, et l'innocent enfant qui discutait paisiblement avec les clients lui était apparu avec une atroce peau reptilienne...
Enthros ferma les yeux un court instant et lorsqu'il les rouvrit, son calme était revenu.

Il s'apprêtait à répondre à l'aubergiste lorsque celui-ci se détourna pour s'occuper du même enfant apparemment affamé qui lui tirait la manche.
Ce dernier se tourna d'ailleurs vers lui (avec un sourire de circonstance), et Enthros éprouva une étrange sensation lorsque leurs regards se croisèrent. Etait-ce vraiment une hallucination qui l'avait pris, ou n'était simplement qu'il fût le seul à percevoir cette étrange métamorphose? Après tout, lui-même...

Il prit sa décision et calma ses pensées. Se levant, il rattrapa l'aubergiste à la porte de la cuisine et lui glissa d'une voie basse (et quelque peu méprisante, car il ignorait que le statut des aubergistes fût plus élevé en Ambre qu'en Arkhes):


"- Amenez-moi également des pommes de terre, tavernier, ce sera parfait."

Il revint vers la grande salle, et se dirigea vers la table du fond. Il abaissa alors son capuchon et tenta de contrôler son accent étranger:

"- Chaude larme, messeigneurs" (reprenant par là-même l'expression de l'aubergiste).

Il fixa tour à tour les deux hommes, sans oublier de garder un oeil sur l'enfant...

"- Je m'excuse de vous importuner en pleine discussion. Je me nomme Enthros et je suis étranger à cette belle ville. En vérité, j'ignorais même qu'il fallu payer dans les auberges ainsi que l'existence de "pièces" comme celles que les hommes en armes, là-bas, ont laissé sur le comptoir. Dans mon pays tout se fait par troc."

Son regard doré se posa sur l'homme aux cheveux verts:

"- Mais j'ai cru comprendre que vous étiez fort riche aussi me permet-je de vous demander si vous pourriez me procurer suffisamment de ces "pièces" pour que je puisse m'acquitter de ma dette ce soir. Bien sûr, je puis certainement en échange me détacher d'une de mes quelques possessions, ou tout au moins d'un service qui soit dans mes compétences ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premiere Salle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premiere Salle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» Salle d'opération section civile
» La salle de l'argent
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume d'Ambre :: Dans l'Enceinte de la Cité d'Ambre :: La Taverne de la Licorne-
Sauter vers: